Historique du Centre

centre-bazire-DSC00868Vieille maison bourgeoise du 19ième siècle, le Château de Saint Julien de Ratz, fut acheté en 1936, par l’Association Catholique de la Jeunesse Française (A.C.J.F).

Une équipe d’étudiants, conseillée par le père DECIZIER, Supérieur Jésuite, avait songé à en faire une maison de vacances et de repos pour les jeunes travailleurs de toute la France, qui bénéficiaient dorénavant des congés payés.

La maison prit le nom d’Henri BAZIRE, Avocat parisien décédé en 1919, des suites de la guerre de 1914, et qui fut Président National de l’A.C.J.F, en souvenir de l’action sociale conduite sous son impulsion.

Cette maison, ouverte d’abord aux hommes de 16 à 40 ans, s’orienta très vite sur l’accueil des malades légers ou convalescents de tuberculose, non contagieux et fut classée, en Août 1939, dans la catégorie des Préventoriums.

 

 

centre-bazire-DSC00874En 1969, suite à la régression de la tuberculose, le Conseil d’Administration obtient, de la Direction Départementale de l’Action Sanitaire et Sociale, l’accord d’une reconversion.

En 1974, le Ministère de la Santé accorde une reconversion totale de l’établissement en Centre de Pneumologie. Le Préventorium disparaît donc à cette date. La mixité des malades apparaîtra dans l’établissement en 1976.

En 1982, l’établissement obtient une augmentation de sa capacité de 16 lits qui ouvrent officiellement le 1er janvier 1984, ce qui porte la capacité de l’établissement à 71 lits.

En 2009, le Centre Henri BAZIRE obtient une mention régionale par l’Agence Régionale de la Santé, pour sa spécialité.

Découvrez plus d’informations sur ce lieu et son histoire directement auprès de l’accueil du Centre de pneumologie Henri Bazire.